Conservation foncière : Hausse de 46% de la superficie immatriculée en 2017

1 of
Previous Next

Ad Details

  • Ad ID: 3750

  • Added: 13 avril 2018

  • Views: 21

Description

La superficie immatriculée au Maroc a enregistrée une hausse de 46% en 2017, a indiqué jeudi, l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

L’année 2017 a été marquée par des augmentations significatives par rapport à l’exercie 2016, pour la superficie immatriculée (+46%), l’établissement des titres fonciers issus de l’immatriculation (+37%) et les recettes (+13%), a souligné le directeur général de l’ANCFF, Karim Tajmouati, lors du conseil d’administration de l’agence, tenu mercredi, sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, en présence du ministre délégué chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, ainsi que des représentants des autres départements ministériels.

Au cours de ce conseil, M. Tajmouati a également exposé la vision stratégique de l’ANCFCC à l’horizon 2021 ainsi que l’état d’avancement des projets structurants, indique un communiqué de l’agence.

Il s’agit notamment de la dématérialisation des procédures et des échanges avec les usagers et les partenaires professionnels de l’ANCFCC, la redéfinition de son organisation et son système de gestion, la mise à niveau du réseau des blocs financiers et la sécurisation du système d’information, précise la même source, ajoutant que le Conseil a approuvé le rapport d’acitivités 2017, le plan d’action 2018 ainsi que l’ensemble des résolutions proposées par l’agence.

LNT avec Map

Tags :

Bids

BID Stats : 0  Bids posted on this ad

Let’s Create Your Bid

Only registered user can post offer *

Ad Price

classiera loader

Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. required fields are marked *

Success! Thanks for your comment. We appreciate your response.
You might have left one of the fields blank, or be posting too quickly